lundi 17 mars 2014

La cooptation est-elle utile à l'intégration ?


Je lisais, il y a peu, un article de Thomas Baligand, consultant à l'APEC, traitant de la confusion entre cooptation et piston. Pour résumer :

Il est vrai qu’on peut parler de piston dans certaines situations. Dans le cas d’un jeune qui trouve son job d'été dans l’entreprise dans laquelle travaille un de ses parents ou un ami de la famille, par exemple. (...)Mais la logique est différente pour une entreprise qui  passe par ses collaborateurs pour accéder à un nouveau vivier de candidats potentiels. Nous ne sommes ici que dans une logique de collecte de candidatures. Les personnes cooptées intègrent ensuite un processus de recrutement classique qui les écartera s’ils ne répondent pas aux besoins attendus.
La question  de l'intégration du futur collaborateur a-t-elle un sens dans le cadre de la cooptation ? En effet, on se dit que, forcément, s'il est coopté, la personne intègrera plus facilement la structure qui l'accueille grâce au coopteur. Pourtant, la question mérite d'être posée.

Plusieurs fois, j'ai pu exprimer le fait de vouloir travailler avec quelqu'un. Il faut dire que j'ai la chance de côtoyer des personnes merveilleuses, autant d'un point de vue professionnel que personnel. Néanmoins, le fait de vouloir travailler AVEC une personne ne signifie pas vouloir travailler dans son entreprise ! Même si je partage les valeurs de mon interlocuteur, cela ne veut pas dire que je partage celles de son entreprise !

Aussi la structure doit-elle vérifier par elle-même si les valeurs du coopté sont-elles bien en adéquation avec les siennes. Peut-être est-ce là, la grande différence entre cooptation et piston : un coopté passera par un processus de recrutement pour éviter plusieurs écueils : des compétences non vérifiées, un esprit non compatible avec le reste de l'équipe, un risque de clônage, des valeurs survendues par le coopteur... enfin, bref ! un nombre important de points de vigilances que le recruteur saura déblayer !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire